JACKIE ET LEE de Stéphanie des Horts

J’ai eu envie de lire une histoire glamour afin de m’évader tout simplement de l’ambiance actuelle. Rien de tel que de suivre le destin romancé et croisé de Jackie et Lee Bouvier, écrit par Stéphanie des Horts. Elle réussit à ressusciter parfaitement l’atmosphère trépidante et hors du commun de la vie du clan Kennedy.
Les deux sœurs inséparables et rivales nous entraînent aux États-Unis, dans le secret d’une relation ambivalente, entre passions, orgueil et jalousie.
Qui était Lee, la sœur cadette de Jackie ? Comment s’est-elle construite face à son imposante et charismatique aînée ? Stéphanie des Horts lève le voile sur ce lien tourmenté. Régalez-vous en suivant ces deux pestes intelligentes, mondaines au cœur de cette période dorée du siècle dernier, à tout jamais révolue !

L’histoire…

Dès leur plus jeune âge, les soeurs Bouvier sont éduquées dans le but d’épouser des hommes influents et riches. Pour leur mère Janet, femme sèche et sans scrupules, «Il y a deux choses essentielles dans la vie. L’argent et le pouvoir. Ce sont les nerfs fondamentaux de la guerre et le secret du bonheur éternel… ». D’ailleurs, celle-ci quitte rapidement leur père peu fortuné, pour épouser en seconde noce, Hugh Dudley Auchincloss, un riche avocat américain.
Jackie grandit dans cette optique jusqu’à épouser le flamboyant John Kennedy, qui deviendra le 35ème président des Etats-Unis. En parallèle, sa soeur, éternelle petite dernière s’unit au prince polonais désargenté, Radziwill. Pourtant Inséparables, elles n’hésitent pas à se voler leurs amants et se disputent même les faveurs de l’armateur Aristote Onassis.
Elles s’entourent de Cecil Beaton, Andy Warhol, Mick Jagger, assistent aux plus belles fêtes de l’époque, dont le célèbre bal Noir et Blanc de Truman Capote. Malgré les drames et les désillusions, Jackie reste dans la lumière, sous les feux des projecteurs, tandis que sa sœur Lee qui s’ennuie, cherche à s’étourdir.

Pourquoi vous allez aimer…

Stéphanie Des Horts au talent de conteuse incontestable fait revivre la « Café Society » microcosme mondain et cosmopolite, remplacé depuis par la jet-set. Le défilé de célébrités, les descriptions de l’art de vivre et l’état d’esprit de l’époque permettent une immersion totale dans le passé.
Au travers d’un travail documenté, la romancière nous plonge avec peps et sans complexe dans l’intimité de ces deux femmes séductrices et manipulatrices. Elle n’hésite pas à s’amuser de ses héroïnes poussées par l’ambition et la rivalité et à révéler leurs coups bas.
Ces deux chipies restent malgré tout attachantes et particulièrement la frêle et frivole Lee. Cette dernière a d’ailleurs inspiré le personnage de Holly dans le célèbre roman de Truman Capote « Diamants sur canapé” (Breakfast at Tiffany’s) interprétée par Audrey Hepburn au cinéma.
Je vous conseille cette biographie de Jackie et Lee qui offre une histoire passionnante et parfaitement documentée, à la fois pétillante et tragique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s